Aller au menu Aller au contenu Aller à la page d'accessibilité
masquer

CONTACTER
UN CONSEILLER

fleche

Recruter un apprenti pour le former aux besoins spécifiques de son entreprise

L’apprentissage : la formule gagnante !

Recruter un apprenti pour le former aux besoins spécifiques de son entreprise : avec le plan de relance et l’aide unique, l’apprentissage est la formule gagnante !



Recruter un apprenti, c’est avoir l’assurance de le former aux besoins spécifiques de son entreprise et avoir l’opportunité de poursuivre l’aventure avec une personne formée et opérationnelle.



  • Avec le plan de relance et l’aide unique, l’apprentissage est la formule gagnante !

    Aides accordées aux entreprises

    L’aide au recrutement dans le cadre du plan de relance

    Le plan de relance pour l’apprentissage, annoncé début juin 2020 apporte une aide financière aux entreprises qui recrutent des apprentis.

    Quel montant ?

    Ainsi, pour les contrats signés entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, l’État accorde une aide à l’entreprise de :

    • 5 000 € pour le recrutement d’un apprenti de moins de 18 ans,
    • 8 000 € pour le recrutement d’un apprenti majeur.

    Quels niveaux de formation ?

    Cette aide concerne les contrats préparant à un diplôme jusqu’au Master.

    Pour quelles entreprises ?

    Cette aide s’applique :

    • aux entreprises de moins de 250 salariés sans conditions
    • aux entreprises de 250 salariés et plus qui s’engagent à atteindre le seuil de contrats d’apprentissage ou de contrats de professionnalisation dans leur effectif en 2021.

    Au-delà de la 1ère année : l’aide unique pour les niveaux jusqu’au Bac

    Pour les entreprises de moins de 250 salariés

    À l’issue de l’exécution de la première année de contrat d’apprentissage, les entreprises de moins de 250 salariés peuvent bénéficier de l’aide unique aux employeurs d’apprentis.

    Quels niveaux de formation ?

    Cette aide concerne les contrats préparant à un diplôme jusqu’au Bac.

    Quel montant ?

    • 2 000 € maximum pour la 2e année d’exécution du contrat,
    • 1 200 € maximum pour la 3e année d’exécution du contrat (montant idem pour la 4e année, si la durée du contrat dépasse 3 ans).

    Comment bénéficier de cette aide ?

    L’entreprise doit adresser, au plus tard dans les 5 jours ouvrables après le début de l’exécution du contrat d’apprentissage, ledit contrat et le visa du centre de formation d’apprentis (CFA) à l’Opérateur de compétences (Opco).

    L’Opco enregistre ensuite ce contrat dans les 20 jours suivant la réception du dossier. La demande d’aide est ainsi enclenchée et l’Agence des services et de paiement (ASP), sollicitée par le ministère du Travail,  procède au versement de l’aide chaque mois, par anticipation.

    Aide de l’Agence nationale du sport (ANS)

    Les associations sportives ayant signé un contrat d’apprentissage entre le 1er janvier et le 30 juin 2020 peuvent bénéficier d’une aide ANS (2 000€ pour les formations liées à un diplôme du Sport de niveau 4 et de 4 000 € pour les formations liées à un diplôme du Sport de niveau 5 et +) moyennant demande avant le 22/09/2020 au plus tard.

    Celle-ci n’est pas cumulable avec l’aide du plan de relance qui s’applique, elle, aux contrats signés entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021.

    Aide au recrutement d’un alternant Volontaire territorial en entreprise (VTE)

    Les PME et Entreprises de taille intermédiaire (ETI) peuvent recruter des jeunes diplômés et des étudiants en alternance de niveau Bac + 2 minimum dans le cadre du dispositif de Volontariat territorial en entreprise.

    Si ces entreprises relèvent d’un des 148 territoires d’industrie, elles peuvent prétendre à une subvention de 4 000 €. Cette aide est cumulable avec les aides de l’apprentissage.

    Aller plus loin :

    Interroger le simulateur d’aides sur le portail de l’alternance

    Recruter un apprenti

    Pour recruter un alternant, plusieurs possibilités :

    Formaliser un contrat d’apprentissage

    Le contrat d’apprentissage doit être conclu à l’aide du formulaire Cerfa signé par l’employeur et l’apprenti (ou son représentant légal).

    Pour le renseigner, les employeurs disposent :

    Dans les 5 jours ouvrables, il appartient à l’employeur de transmettre à son Opérateur de compétences (Opco) le contrat d’apprentissage et la convention de formation (et éventuellement la convention d’aménagement de durée).

    Dans les 20 jours après réception des pièces, l’Opco statue sur la prise en charge financière.

    En cas de refus de prise en charge financière, la décision motivée est transmise à l’employeur, à l’apprenti et au Centre de formation d’apprentis (CFA).

     

    Être informé.e

    Sur le droit du travail

    Sur l’apprentissage

    • Contactez la plateforme d’information « Choisir mon métier Pays de la Loire » au 0 800 200 303

     

    Aller plus loin

    Consulter la fiche dédiée à l’apprentissage sur le site du ministère du travail

Dans le cadre des mesures liées au Coronavirus, l'appel au 0800 200 303 est suspendu. Néanmoins le service est maintenu. Vous pouvez toujours nous solliciter grâce aux services "être rappelé" ou "envoyer un mail"
appeler
• Métiers
• aides et financements
• Formations
• Lieux et outils d'information
Contactez-nous par mail, nous répondons à vos questions sur :
• les métiers • les aides et les financements • les formations • les lieux et les outils d'information
" Pour vous aider dans votre recherche, des chargé.e.s d'information sont à votre disposition "
* Champ obligatoire
RAPPEL GRATUIT
du lundi au jeudi de 9h à 17h et le vendredi de 9h à 13h

Nos chargé.e.s d'information répondent à toutes vos questions.
Nous vous rappelons au moment qui vous arrange.

"Quand souhaitez-vous être rappelé ?"
Nos chargé.e.s d'information répondent à vos questions.